Club EF&DD

Économie de la Funcionnalité et Developpement Durable

VISITES APPRENANTES

Retour sur les deux premières visites apprenantes du Club les 24 novembre dans les locaux de Rejoué et 11 décembre dans le Parc Naturel Régional du Vexin

16/12/2021

L’objectif de ces visites apprenantes est de donner de la visibilité à un projet inscrit dans une trajectoire EFC en se rendant sur le lieu de cette activité. 

La première séance sous ce format a eu lieu à Vitry sur Seine dans les locaux de Rejoué. Nous avons été accueillis par Alexandre Fekete, l’un des responsables de l’association. Après une visite des lieux et présentation du parcours d’un jouet, de sa collecte à sa remise en distribution (collecte, tri, complétion), nous avons échangé avec les intervenants d’Atemis et des consultants intéressés à la démarche de Rejoué et la vision de l’EFC.

Rejoué est un acteur du réemploi de jouet qui projette de modifier son modèle économique pour aller encore plus loin dans une démarche vertueuse.

3 projets animent la stratégie à moyen terme de Rejoué:

– Boucle d’économie circulaire du jouet : nouvelle façon de collecter et de vendre (ex. des« corners » chez des distributeurs de jouet)  

– Plateforme mutualisée de collecte de tri

– Offre de service territorialisés (EFC) dans le cadre du dispositif Coop’ter. Le travail sur l’EFC consiste à définir ce que pourrait être l’offre d’usage 
Le choix est fait de se concentrer sur les professionnels de l’enfance car il y a une vertu pédagogique, plus forte que pour les particuliers, qui permet de créer du lien social, développer la motricité de l’enfant, développer la mise sur pied … Rejoué collabore donc avec des crèches, des ergothérapeutes, puéricultrices, pédopsychiatres, psychomotriciens, centre de loisirs, ludothèque. 

Les équipes ont besoin d’une forte acculturation EFC mais une partie en ressent le référentiel comme trop flou, trop universitaire et pas assez concret. La solution pourrait être de justement aborder ces concepts sans les citer mais en démontrant par l’exemple le bien fondé de ceux ci.

La discussion a ensuite porté sur l’offre de service et l’usage qui peut être fait des jouets pour ainsi passer du jouet au jouer. Et de cette manière s’intéresser à l’ensemble des bénéficiaires qui pourraient y trouver un intéret.

Présentation de la Vexine

 La seconde visite apprenante a eu lieu dans le Parc Naturel Régional du Vexin Français pour présenter l’activité de l’association Escapade Liberté Mobilité présidée par Daniel Fricot membre du Club EF&DD.

Nous étions une trentaine de personnes. La visite a débuté par une démonstration du véhicule électrique, la Vexine, qui se déplace à la vitesse d’un marcheur et permet à des personnes en difficultés de mobilité de pouvoir accéder à des espaces naturels avec d’autres marcheurs. C’est le seul objet tangible de l’offre que propose Daniel Fricot à travers son association. Et toute la difficulté repose sur ce paradoxe : ce n’est pas le véhicule qui est à vendre mais bien tous les services qui y sont liés et tous les bénéfices que peuvent en tirer les différents usagers. 

Le projet Escapade entre dans une multifonctionnalité, dans une diversité de capacité d’agir. La coopération devient essentielle pour la réussite du projet. Les besoins sont diversifiés pour une grande variété de bénéficiaires potentiels, concernant l’offre de service proposée. Les personnes en difficultés de mobilité et leurs aidants, sont intéressés pour aller vers des activités de loisir, santé, bien être, culture. Ces besoins peuvent donc rencontrer les enjeux et préoccupations du territoire afin de déterminer quels sont les bénéficiaires directs (qui y voient un effet immédiat) et indirects (qui profitent du coût épargné mais ce qui ne donne pas forcément lieu à contrepartie).

L’EFC a été découverte au fur et à mesure de l’évolution du projet et s’est révélé être la seule solution pour le développer. Le modèle économique est fragile car il n’y a pas de marchés significatifs pour ce véhicule, il n’y aura donc pas de productions en volumes. Il devient donc d’autant plus intéressant de voir ce réseau se constituer autour de ce projet (Parc, élus, bénéficiaires, acteurs de la santé) pour apporter leur intérêt à la constitution d’une politique publique. L’offre d’ELM peut favoriser les sorties de personnes en EHPAD, les enfants dans les écoles, les travailleurs sans accès à certains emplois. Beaucoup de possibilités sont ainsi révélées au fur et à mesure de l’évolution de la trajectoire. C’est pourquoi l’enjeu de créer un écosystème coopératif territorialisé devient prégnant afin de déterminer tous les bénéficiaires possible. 

Toutes ces parties prenantes devront penser une méthode pour contractualiser autrement. La difficulté voire l’impossibilité de fixer un prix au-delà de celui de la Vexine amène à réfléchir à des niveaux de dépenses acceptables au vu de ce que ça peut créer comme valeurs auprès des différents acteurs, et des réponses aux enjeux de chacun.